Je remercie Lorely Miranda, ma femme, qui était aux cotés de Léonidas, qui est à mes cotés, pour son soutien indéfectible.

Merci pour les témoignages de sympathies des amis, des collègues, des voisins et connaissances de la famille Tsacas qui nous ont beaucoup touchés. Sont doublement remerciés ceux qui ont aidé Yvette et Léonidas depuis des années.

Merci au service de gérontologie aiguë de l'hôpital Tenon à Paris.

Je n'oublie pas Marc Cormier et Kyle Weinandy (et aussi Lorely), mon cousin Ilias et sa femme Eleni pour les traductions en anglais et espagnol.

Comments